provenance des internautes depuis le 18 janvier 2013

Signalez ce blog

Pour traduire ce blog; for translation :

Une erreur est survenue dans ce gadget

Nombre d'accès à ce blog :

Rechercher dans ce blog et sur le web (Si cela est indexé) :

Roger BIROT - FRANCE




"
Né le 29 août 1906 au Mans,
Roger Birot fit ses études au Prytanée militaire de La Flêche puis entra à l'Ecole navale en octobre 1924.

Enseigne de vaisseau de 2ème classe en octobre 1926,
 il servit sur le torpilleur Sénégalais puis sur l'aviso Ville d'Ys à la station de Terre-Neuve et d'Islande.

Enseigne de 1ère classe en octobre 1928,
 il fut affecté au transport pétrolier le Mékong à Cherbourg et suivit en 1931 les cours de l'Ecole des Officiers de Transmissions.
Sur les torpilleurs l'Alcyon et le Foudroyant en 1932-1933 d'abord,
lieutenant de vaisseau en janvier 1933 ensuite, il fut chef du service transmissions sur les contre-torpilleurs Guépard et Jaguar (1933-1935),
 puis sur le croiseur-école Jeanne d'Arc (1935-1937);
 il passa en 1937 sur le cuirassé Paris, et en 1939, sur le contre torpilleur Lion.

En septembre 1939,
 Birot commanda la Cancalaise et la 13ème escadrille de patrouilleurs auxiliaires avec laquelle il se distingue lors de l'évacuation de Dunkerque et est cité à l'Ordre de l'Armée de Mer le 31 mai 1940 par l'amiral Abrial. Commandant le patrouilleur la Nantaise en juin,
 il est promu capitaine de corvette en juillet et rallie en novembre 1940 les Forces navales françaises libres.

Second du cuirassé Courbet puis commandant du torpilleur Bouclier,
 capitaine de frégate en octobre 1941,
 il assura l'armement de la Mimosa,
première corvette des Forces navales françaises libres,
et commanda le groupe des corvettes françaises de l'Atlantique (Mimosa, Alysse, Aconit).

Pendant quatorze mois, il assure dans des conditions particulièrement dures, la protection des convois alliés, joue un rôle prépondérant dans le ralliement de Saint-Pierre et Miquelon à la France Libre (décembre 1941) et disparaît avec son bâtiment, torpillé par le sous-marin allemand U124, le 9 juin 1942.

"

source et lien :

http://www.netmarine.net/bat/avisos/cdtbirot/celebre.htm

Aucun commentaire: