provenance des internautes depuis le 18 janvier 2013

Signalez ce blog

Pour traduire ce blog; for translation :

Une erreur est survenue dans ce gadget

Nombre d'accès à ce blog :

Rechercher dans ce blog et sur le web (Si cela est indexé) :

Charles TREPARDOUX - FRANCE




"
Lorsqu´en 1769, Cugnot expérimente son mémorable fardier à vapeur, aujourd'hui exposé au musée du Conservatoire national des Arts et Métiers, il ne peut soupçonner que plus d´un siècle de patience sera nécessaire avant l´avènement de l´automobile.
Charles-Armand Trépardoux fait partie de ces pionniers qui, grâce à leur inventivité et leur talent, ont donné naissance aux premières voitures dites "sans chevaux".

Charles Trépardoux est né le 26 février 1853, 2 rue Férou à Paris.
 Encouragé par son père à suivre des études techniques sérieuses, il entre à l´École impériale d´Arts et Métiers d´Angers en 1868, alors que la France s´apprête à traverser une période particulièrement sombre avec l´invasion de la Prusse.
Après trois années de formation aux sciences mécaniques, le jeune Charles sort 41e de sa promotion.
Une fois son devoir militaire accompli au sein d´un régiment de Génie en 1873, il exerce une activité de dessinateur industriel à Paris.
 En 1877, il épouse Marie Joly mais celle-ci décède brutalement quelques mois plus tard.

Domicilié rue de Clignancourt, Trépardoux rencontre le mécanicien Georges Bouton, également installé dans ce quartier.
 Les deux techniciens s´associent et ouvrent un atelier dans le passage Léon, situé à proximité de la rue de La Chapelle.
Ensemble, ils construisent du matériel destiné à des cabinets de physique ou des instruments scientifiques de précision, appréciés des amateurs fortunés.
.../...
"

Source et lien :

http://patrimoine.gadz.org/gadz/trepardoux.htm





Pas de timbre de France métropolitaine.


Voir ci-après les timbres par pays.

Aucun commentaire: